EDITO - Le bien-être des salariés
Par Laurent Bernelas / 04/11/2015

EDITO
Le bien-être des salariés français


Par Laurent Bernelas

L’enjeu du bien être au travail est régulièrement mis en avant par les experts dans les médias. Le constat est simple : des salariés heureux dans leur travail sont davantage motivés et se sentent mieux dans leur vie.

Mais au-delà de ce constat, qu’en est-il vraiment? Les salariés sont-ils heureux dans leur travail? Quels éléments associent-ils au bonheur au travail? C’est là l’objet de cette nouvelle enquête réalisé en partenariat avec "mediarh.com".

Plus des deux tiers des salariés sont heureux au travail

De manière spontanée, les salariés associent avant tout le bien-être au travail à la bonne ambiance (22% de citations) et le fait de ne pas être stressé (20%). Viennent ensuite la reconnaissance (11%) et l’importance d’aimer son travail (11%).

Dans ce cadre, plus des deux tiers des salariés (69%) se disent heureux dans leur travail, même si seuls 12% se disent très heureux dans leur travail. Les plus jeunes, les cadres et les salariés des TPE sont parmi les plus heureux au travail.

Une meilleure rémunération et davantage de reconnaissance pour être plus heureux dans son travail

Mais que manque t-il aux salariés pour être pleinement heureux au travail? Si l’on en croit leurs déclarations spontanées : une meilleure rémunération (28% de citations). Si l'argent ne fait pas le bonheur, pour les salariés il contribue cependant à faire le bonheur au travail! Loin derrière, pour 14% des salariés, c’est davantage de reconnaissance et de considération qui leur permettraient d’être plus heureux dans leur travail tandis que pour 7%, ce serait avoir davantage de temps libre.

Fort de ce constat, près d’un salarié sur deux (47%) se dit plus heureux dans sa vie privée que dans son travail, tandis que seuls 6% se sentent plus heureux dans leur travail ; les autres étant de bonheur égal au travail ou dans leur vie privée.

Des entreprises pas suffisamment impliquées dans le bien-être de leurs salariés

Finalement, pour les salariés, les entreprises devraient davantage s’impliquer dans le bien-être de leurs salariés ; 52% estiment ainsi que l’entreprise dans laquelle il travaille n’accorde pas assez d’importance au bien-être de ses salariés. Les salariés des ETI et des grandes entreprises sont les plus sévères à l’égard de leur employeur sur ces sujets.

Ce constat est d’autant plus étonnant que généralement, les conditions matérielles de travail offertes aux salariés sont meilleures dans les plus grandes entreprises. Cela valide l’importance du sens du travail, plus prégnant dans les plus petites entreprises et se traduit par une plus forte indulgence des salariés à l’égard de leur employeur concernant leurs conditions de travail.

Laurent Bernelas
Directeur de l’activité Corporate & Management d’OpinionWay
Twitter : @Lbernelas

» Retour...

Entrées récentes

 

 

 

 

 

WCZYTYWANIE
^ Haut de page